Document cadre politique

Politique National de Promotion de la Médecine Traditionnelle

Selon l’OMS, la médecine traditionnelle est « l’ensemble de toutes les connaissances et pratiques explicables ou non, auxquelles ont recours les praticiens de médecine traditionnelle pour diagnostiquer, prévenir, guérir complètement ou éliminer partiellement un déséquilibre physique, mental ou social en s’appuyant sur l’expérience vécue et l’observation transmise de générations en générations, oralement ou par écrit ».
La présente politique nationale de promotion de la médecine traditionnelle aborde les points suivants : (i) le contexte général de la Côte d’Ivoire, (ii) la situation de la médecine traditionnelle au plan mondial, régional et national, (iii) les contraintes, défis et opportunités, (iv) les orientations générales, (v) les orientations stratégiques, (vi) la mise en oeuvre et (vii) le suivi et l’évaluation.
Malgré les progrès réalisés au cours de la mise en oeuvre du premier Plan Stratégique National (2007-2011) issu de la première décennie de la médecine traditionnelle (2001-2010), de nombreux défis d’ordre institutionnels, réglementaires, organisationnels, financiers et techniques limitent encore les objectifs visés. Pour relever ces défis qui s’inscrivent dans le PNDS, les recommandations de l’OMS, de l’OOAS et de la deuxième décennie de la médecine traditionnelle (2011-2020), des objectifs et des stratégies novatrices sont proposés.
Aussi, dix domaines d’actions ont-ils été priorisés : (i) le renforcement institutionnel et juridique ; (ii) le système d’information et de gestion ; (iii) le renforcement des capacités ; (iv) la communication et la mobilisation communautaire ; (v) la recherche et le développement ; (vi) la production locale et l’utilisation de Médicaments Traditionnels Améliorés ; (vii) la promotion de la culture, les connaissances et savoirs traditionnels; (viii) la protection de la biodiversité ; (ix) le partenariat et la mobilisation des ressources et (x) le suivi et l’évaluation.
L’objectif principal de la politique nationale de promotion de la médecine traditionnelle est d’«assurer un bon exercice de la médecine traditionnelle en Côte d’Ivoire et son intégration dans le système national de santé publique». Pour atteindre cet objectif, onze axes stratégiques ont été identifiés : (i) l’amélioration du cadre institutionnel ; (ii) l’amélioration du cadre réglementaire ; (iii) l’intégration des données de la médecine traditionnelle au sein du système national de l’information sanitaire ; (iv) le renforcement des capacités ; (v) la promotion de la santé et la médecine de proximité ; (vi) l’amélioration du cadre d’exercice et de la capacité de recherche nationale en médecine traditionnelle ; (vii) l’amélioration de la production locale et l’utilisation de Médicaments Traditionnels Améliorés ; (viii) la protection des connaissances et savoirs traditionnels ; (ix) la promotion de la culture et la protection des plantes médicinales ; (x) la mobilisation des ressources ; (xi) le suivi et l’évaluation.
Pour assurer la mise en oeuvre de la politique nationale de promotion de la médecine traditionnelle, des documents de stratégie nationale de promotion de la médecine traditionnelle seront élaborés et comprendront un cadre logique avec des outils et indicateurs de suivis.

Copyrights © 2015 PNPMT-CI.ORG | Tous droits réservésGLOBAL TECHNOLOGIE